Vinci accélère sa décarbonation

Le groupe Vinci a annoncé un ambitieux plan pour réduire son impact environnemental. Son objectif est de réduire de 40 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à 2018 puis de viser la neutralité d’ici 2050. Pour cela, il a décidé de mettre en œuvre un programme de plusieurs centaines de millions d’euros d’investissement pour renouveler sa flotte de matériels. Il envisage ainsi de s’orienter vers des véhicules utilitaires électriques, moins carbonés ou expérimenter des engins carburant à l’hydrogène ou au gaz issu de centrales de méthanisation. Le groupe veut aussi s’orienter sur des engins de chantiers dits hybrides, promouvoir l’éco-conduite et généraliser les capteurs de suivi de consommation. Sur les chantiers, il veut systématiser le réemploi des matériaux, recourir à des bétons très bas carbone et substituer le fioul lourd ou le charbon dans ses centrales d’enrobés par le gaz naturel.

Photo : L’emploi de béton bas carbone notamment issus de laitiers de haut fourneau intéresse Vinci dans sa stratégie de moindre impact environnemental.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.