Spie Batignolles grand ouest : maître d’oeuvre du futur Casino pornicais

Demain sera lancé le coup d’envoi de la construction du futur casino Partouche à Pornic (Loire-Atlantique) !

Désigna par la maîtrise d'ouvrage SCI Pietra Pornic — agissant pour le compte du groupe Partouche — Spie Batignolles grand ouest aura 7 mois pour mener des fondations spéciales, le gros-œuvre, la pose de la charpente bois et de l’étanchéité (lot 1). Le 15 octobre 2018, le groupe devrait livrer un bâtiment cylindrique de 3 500 m² abritant un casino, un restaurant et une salle de spectacle.

Souhaitant augmenter la surface de son casino et proposer de nouveaux services, le groupe Partouche a fait le choix de déménager de quelques mètres, son établissement actuel situé face au Port de Pornic pour s'installer le long du canal.

Ce volet de travaux, en clos-couvert (pour un montant supérieur à 4,7 M€ HT), devra être réalisé en un délai particulièrement court dans la mesure où la livraison a été fixée le  15 octobre 2018.

Machines à sous au rez-de-chaussée

Pour respecter ce calendrier, l’entreprise exécutrice des travaux explique avoir proposé de ne disposer le casino qu’en rez-de-chaussée.
« La forme atypique de ce bâtiment nécessite l'utilisation d'éléments en béton préfabriqué blanc pour la réalisation de l'ensemble des voiles de façades courbes et des poteaux à profil aile d'avion ainsi que des chéneaux périphériques, nous détaille-t-on. La salle de spectacle sera en capacité de recevoir jusqu'à 1 000 spectateurs, ce que ne permettait pas la précédente salle de l'ancien casino ».

Plus spacieux, l’établissement pourra également abriter davantage d'équipements de jeux, notamment. De conception elliptique, le bâtiment se composera d'un sous-sol intégral, d'un rez-de-chaussée et d'un comble destiné à recevoir les équipements techniques.

Au sous-sol, un parc de stationnement de 106 places sera réalisé ainsi que des locaux techniques et de stockage.

Le futur casino de Pornic devrait ouvrir le 1er novembre.

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire