Pas de rebond de la production de matériaux avant 2021

Si l’Unicem, l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction, a observé ce matin, que si les marchés de granulats et béton prêt à l’emploi (BPE) avait connu une poussée de la demande, + 7,3 %, au 3e trimestre 2020, elle ne suffira pas à épargner l’année 2020 d’une baisse vertigineuse de l’activité. Nicolas Vuillier, président de l’Unicem et Carole Deneuve, chef du service économique s’attendent à ce que la profession subisse une baisse de sa production de 8,5 %, entre janvier et octobre. Les niveaux concernant le BPE et les granulats, les deux matériaux majeurs, pourraient respectivement fléchir de 10 % et de 8 % à fin 2020, c’est-à-dire atteindre 363 Mt et 326 Mt.

« La sortie du premier déconfinement, en mai, avait laissé poindre un rebond sur toutes les courbes de productions ajoutant aux granulats et BPE, les adjuvants, le ciment, les tuiles et les briques, explique Carole Deneuve, mais la situation sanitaire se dégradant avec l’automne, l’activité a rechuté, affaiblissant ce début de redémarrage ». Les granulats atteindraient d'ailleurs un point historiquement bas, depuis ces dix dernières années.

L'année 20 devrait se solder par une contraction de l'activité d'environ - 10 % pour le béton prêt à l'emploi et de - 8 % pour le granulat.

L'année 20 devrait se solder par une contraction de l'activité d'environ - 10 % pour le béton prêt à l'emploi et de - 8 % pour le granulat.

Les crises s'entremêlent

Or, ces répercutions de la crise sanitaire sur les flux de matériaux s’ajoutent à une modification de la nature des besoins. L’Unicem constate que les entrepreneurs cherchent de plus en plus de matériaux issus de recyclage. En conséquence, sur un total de 445 Mt de granulats, 27 % proviennent de 1 500 plateformes spéciales.

Au-delà de ces indicateurs sans surprise à la baisse, l’Unicem ne cache pas son pessimisme quant à l’année prochaine : « En 2021, l’environnement économique, réglementaire et institutionnel restera trop pesant pour envisager un rebond significatif des productions. L’activité BPE et granulats peinera à dépasser les niveaux de 2020 et demeurerait encore très en deçà de ceux de 2019 ». Comparé à cette période, les deux matériaux respectifs enregistreraient, l'année prochaine, une contraction de 10 % et de 5 %.

Ainsi, les volumes de productions des matériaux indicateurs, granulats et BPE, devraient tourner autour de 338 Mt et 363 Mt. Inquiet, l'Unicem prône entre autres, la mise en place d'un plan de relance ciblé par les collectivités.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.