La première éolienne de France sera installée au large du Croisic

À ce jour, aucune éolienne en mer, ni fixe, ni flottante, n'existe en France. Le projet porté par Ideol, Centrale Nantes et Bouygues Travaux Publics, baptisé « Floatgen », nom donné à une éolienne flottante de 2MW, vise à exploiter la première du genre au large du Croisic dès 2018. Les travaux de construction, menés en plusieurs étapes depuis septembre par Bouygues TP, battent aujourd'hui leur plein.

L'intervention par Bouygues TP s'articule en deux temps : les réalisations à quai (sur le port de Saint-Nazaire) d'une fondation flottante Ideol en béton armé précontraint et d'une éolienne Vestas V80 de 2 MW. Les équipes de Bouygues TP, sélectionnées pour mener à bien le bétonnage de la fondation, ont développé un matériau léger auto-plaçant. Ils le travailleront jusqu'au printemps, époque où sera également installé un système d'ancrage inédit, à partir de nylon.
L'ensemble fondation+éolienne devrait être remorqué vers le site d'installation cet été pour que l'alimentation électrique soit armée avant la fin 2017. Le montant des travaux dépassant les 20 MEuros répartit son financement entre l'Union européenne, l'État, l'Ademe, les Pays-de-la-Loire et la Loire-Atlantique.

Sur plus 3 200 éoliennes installées dans le monde à ce jour, seules six sont flottantes, en Norvège, Portugal et au Japon.
Vous pouvez suivre l'avancée des travaux en temps réel, en cliquant ici.

 

Partagez cet article :
20

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.