Deux démolitions dans un mouchoir de poche

Dans votre n°134 de Forum Chantiers, vous pouvez d'ores et déjà lire la genèse de la construction d'un ouvrage visant à remplacer deux ponts vieillissant d'Ayguesseau, dans les Hautes-Pyrénées. Ceux-ci seront, à moyen terme démolis...

Les deux ponts d'Ayguesseau traversant actuellement la Neste seront démolis mécaniquement à l’aide d’une pelle de 40 t et d’outils spécifiques tels que des pinces et des brise-roche hydrauliques. Les travaux débuteront en mars 2020 par l’ouvrage maçonné, puis s’achèveront en mai ou juin 2020 par celui en béton. Eiffage veut éviter de provoquer des éboulements de gravats dans la rivière en installant des platelages provisoires sous les ponts. Des profilés métalliques de 20 t équipés de plateaux métalliques seront mis en place par grutage et ripage. « Ces opérations seront très délicates au vu du manque de place », témoigne Florent Dupuy, conducteur principal de travaux pour Eiffage Génie Civil.

Les mêmes platelages seront employés pour les deux ouvrages. « Ils sont dimensionnés pour reprendre leur poids total. Le pont maçonné est en très mauvais état. Il peut s’effondrer à tout moment du fait de sa structure en voûte et de son état de dégradation avancé », précise le conducteur de travaux. L’objectif des démolisseurs est de curer un maximum de matériaux sur cette voûte afin de retarder le moment où le pont s’écroulera, et ainsi réduire les quantités de gravats laissés sur le platelage. Quant à l’ouvrage en béton, sa démolition consistera à d'abord désactiver sa précontrainte pour sécuriser les opérations. L’ouvrage de 500 t sur une portée de 30 m reposera alors entièrement sur le platelage. Une pelle à grand bras l’attaquera depuis les accotements. Une autre plus modeste interviendra sur le platelage pour peaufiner la démolition et aider à évacuer les gravats. Claire Janis-Mazarguil

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.