Chantier Eria : Groundforce précharge ses butons

 

À 200 m du pont de Neuilly en plein cœur de Puteaux (Hauts-de-Seine), la Tour Arago, datant des années 70, va être remplacée mi-2020 par un nouvel édifice de bureaux, nommé Eria. Une vingtaine de butons de type MP500 a été pré-chargée par Groundforce, pour éviter les poussées des bâtiments voisins.

Quarante-cinq poteaux du noyau de la tour ont été, à la suite de la démolition d'Arago début 2018, pré-fondés de façon à commencer l’élévation du futur bâtiment tout en continuant à terrasser les sous-sols en taupe, « 79 pieux ont été implantés, par ailleurs, à 18 m de profondeur en périphérie de la fouille pour prévenir d’éventuels mouvements », explique Omar Laraqui, directeur de projet chez Atlas Fondations, en charge avec Eiffage de la partie fondations et terrassement.

Pour la phase butonnage, les équipes ont fait appel à Groundforce. Les bâtiments voisins étant susceptibles d’ajouter des poussées latérales sur la fouille en cours de creusement, le Britannique, spécialisé dans la location de matériels d’étaiement et de blindage de fouilles, a préconisé de précharger ses 20 butons hydrauliques MP500. « En introduisant une pression moyenne de 200 t à l’intérieur des tubes métalliques de 33 m de long disposés sur plusieurs hauteurs, nous nous prémunissions de tout mouvement de terrain », explique Albert Marini, ingénieur grands travaux pour Groundforce France.

Six-cents tonnes d’acier ont été mis en œuvre pour le soutènement de la fouille, entre les liernes et les butons dont le vérinage et la pression étaient contrôlés.

Alors que nous mettons sous presse, les butons sont en train d’être déposés puis dirigés pour 16 d’entre eux, en Belgique, sur le front d’un autre chantier. Selon le calendrier, la tour Eria devrait être livrée l’année prochaine. Dessinée par l’architecte Christian Portzamparc, elle culminera à 55 m.

Données clés du chantier

  • Démolition de la tour Arago : début 2018
  • Projet Eria : 26 000 m² répartis sur 13 niveaux (55 m de haut) en forme de trèfle
  • Entreprise mandataire : Eiffage Construction Tertiaire
  • Fondations profondes, pieux, parois moulées : Atlas Fondations – Groupe Franki Foundations Belgium
  • Architecte : Christian de Portzamparc
  • Coût total du chantier : 80 M€ (dont 5,5 M€ pour Atlas Fondations)
  • Date de livraison prévisionnelle : mi-2020
Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.