La FFB défend un Top Chef du Bâtiment

Dans un contexte où la profession craint pour son avenir, la FFB attend avec impatience la finale des Olympiades des Métiers de 2023 dont 30 % des jeunes participants exercent dans le bâtiment. Ces « Jeux Olympiques des métiers », vus comme une vitrine du savoir-faire d'apprentis, contribuent à l’attractivité de leurs secteurs. La FFB compte bien en profiter pour souligner le besoin en force vive du bâtiment qui compte d'ores et déjà 2 millions de salariés. "Pourquoi pas créer un Top Chef du bâtiment, à l'image du programme culinaire", lance Olivier Salleron, président de la Fédération du bâtiment. La 47e finale internationale des Olympiades des métiers du 13 au 16 septembre 2023 organisée à Lyon pourrait en être le point d'orgue. Cet événement donnera à voir la technique de 7 univers professionnels dont le BTP. 14 jeunes compétiteurs de la construction en béton armé, à la charpente, en passant par la maçonnerie se défieront, suscitant dans le même temps, espère la FFB, des vocations professionnelles. Quoiqu'il en soit, "nous devrons recruter quelque 150 000 personnes d'ici à 2023", évalue la fédération.

Dans cette visée de recrutement, les Coulisses du bâtiment sont maintenus les 8 et 9 octobre prochain. Cet événement montrant les faces cachées de chantiers ou certaines méthodes de fabrication peu communes, élargira, cette année, son visitorat aux apprentis des CFA.  Quelque 75 000 personnes y participent tous les ans depuis 2003.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.