Intermat se prépare un 5e pôle

Dans ce contexte si particulier où la plupart des salons n’ont d’autres choix que de reporter voire d’annuler leurs éditions, l’optimisme pointe quand Intermat entre dans la conversation. La plus grande manifestation dédiée à la construction et aux infrastructures de France remercie sa chance d’être programmée en avril prochain. 

Les sonneries de téléphone retentissent de plus belle chez les organisateurs… Les conversations s’écoutent en une multitude de langues, les visioconférences sont quotidiennes. Intermat se profile dans dix mois. C’est assez long pour passer au travers des mesures de confinement strict, mais toujours court pour anticiper de probables ajustements de déroulés. Néanmoins, Isabelle Alfano, directrice du salon, est confiante : « Si la crise ne sera pas de sitôt derrière nous, nous avons reçu des inscriptions d’exposants dès le 17 mars. Le besoin de se projeter dans une époque où l’activité aura repris est là. »

Malgré les circonstances sanitaires du moment, Isabelle Alfano, directrice d'Intermat, maintient son objectif de recevoir entre 1 400 et 1 500 exposants.

Malgré les circonstances sanitaires du moment, Isabelle Alfano, directrice d'Intermat, maintient son objectif de recevoir entre 1 400 et 1 500 exposants.

Cette perception convient bien à l’organisation qui orientera Intermat 2021 sur le thème des nouvelles technologies. Les énergies alternatives, le multirecyclage des enrobés, celui des bétons, les EPI robotisés, le Bim, les drones et autres impressions 3D ouvrent l’ambition d’une profession qui se structure. Au côté des quatre pôles traditionnels Terrassement, démolition et transports, Routes, industries des matériaux et fondations, Bâtiment et filière béton, et Levage et manutention, s'insérera celui des nouvelles technologies. Ce secteur regorge de promesses : une étude de Market Business Insider a relevé en 2018 qu'il promettait, dans la construction, 75 % de croissance dans la décennie 2020-2030. Ce même marché aurait crû de 30 % entre 2018 et 2020. Intermat invitera des sociétés telles la Finnoise Infrakit et l’Américaine Command Alkon, spécialisées dans les outils numériques dédiés à la construction, à côtoyer Trimble, Track-Unit ou encore TP Plannings. Ce nouveau thème devrait, de plus, encourager la visite d’ingénieurs, de techniciens de recherche, de Bim managers, de directeurs d’innovation, voire sensibiliser de futurs exposants rattachés à des marques absentes.

15 pays à la loupe

Isabelle Alfano souligne la deuxième édition de l’Observatoire des marchés et projets de construction. Dans le but d’ancrer sa légitimité auprès des acteurs d'Europe-Moyen Orient-Afrique, il avait synthétisé, pour 2018, des données macroéconomiques de 12 pays. Le salon dévoilera l'an prochain les indicateurs-clés de 15 avec l’Espagne, la Pologne, la Suède, la Turquie, le Nigeria et l’Arabie saoudite. Ils rejoindront 9 pays d'Europe, d'Afrique du Nord et de l'Ouest présents il y a deux ans. À partir de leurs statistiques et exemples de mises en œuvre de nouvelles technologies, un degré d’innovation sera mesuré. L’organisation entend présenter ce document au cours de sa quinzaine de voyages. « Nous avions prévu de les débuter en octobre-novembre, comme en 2017. Mais les circonstances sanitaires nous obligeront peut-être à décaler en fin d’année, voire début 2021 », explique Isabelle Alfano. L’organisation mettra aussi en perspective les équipements et matériels du salon avec une centaine de projets de construction, en cours ou à venir.

Si elle préfère tenir la surface confidentielle pour le moment, la directrice confie que l'espace extérieur d'Intermat sera plus grand. Le public découvrira le huitième palmarès des Innovation Awards lundi 19 avril, et non plus en amont. « Nos groupes de travaux nous ont confié la difficulté des participants à remettre leur dossier de candidature à la fin de l'été pour que soient délivrés les résultats en janvier », argumente Isabelle Alfano. Cette année, les compétiteurs auront jusqu'au 16 octobre pour déposer leurs projets.

Infos pratiques

- Du 19 au 24 avril, à Paris-Nord Villepinte

- 1 400 exposants et 173 000 visiteurs reçus lors de l'édition 2018

- 5 pôles représentés dont celui des Nouvelles technologies

- Espace d'exposition extérieure plus important

- Une journée dédiée aux loueurs

- Innovation Awards décernés le 19 avril

- Concomitance avec le salon partenaire World of Concrete Europe

© photo d'ouverture : Foucha Muyard Intermat 2018

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.