Intermat 2018 : proximité, technologies et expertises

Calais port 2015, la création de la ligne D du tram bordelais, le boulevard urbain sud marseillais… Autant de grands projets qui, aux côtés du Grand Paris Express et des JO 2024, confortent la confiance des entrepreneurs et fabricants de matériels. C'est dans cette conjoncture estimée favorable que se glisse l’organisation du prochain salon de la construction et des infrastructures du bâtiment et travaux publics et de matériels de chantier : Intermat 2018 (du 23 au 28 avril, à Paris Nord Villepinte).

 À la rencontre les acteurs régionaux

Isabelle Alfano, ayant repris la direction du salon pour Comexposium en 2015, confie : rencontrer les « gens de terrain » est la meilleure façon de « sentir » le marché sans filtre. Cet argument, aux allures de serpent de mer, ne l’est pas tant car cette année, l'équipe organisationnelle se rend bel et bien "chez" les acteurs. Aujourd'hui, une partie est encore au Sénégal...

Isabelle Alfano, directeur du salon Intermat, au sein de Comexposium

Isabelle Alfano, directeur du salon Intermat depuis 2015, porte un objectif de 1 500 exposants et quelque 200 000 visiteurs pour l'édition d'avril 2018.

Si deux autres articulations, l’expertise et les nouvelles technologies, seront mises en valeurs lors de la prochaine édition, les rencontres ont été au préalable un bon vecteur souligne l’organisation, pour réaliser le besoin, les attentes des participants et de régler notre organisation en fonction. « Les marchés des 12 pays de l’Europe-Moyen Orient-Afrique étudiés au travers du premier Observatoire Intermat de la Construction, nous ont amenés à multiplier nos visites dans cette région : quatre en France et quatorze à l’étranger », explique Isabelle Alfano. Car l’une des idées-maîtresses d’Intermat 2018 sera certes de s’adosser sur des chantiers hexagonaux pour valoriser les machines, mais également de souligner l’extension du port Al Maktoum à Dubaï, le tunnel de Brenner en Italie, la quatrième rocade Sud Alger... En somme, les projets majeurs de nos voisins qui, parfois, dépassent le niveau d’investissement national. La France projette d’investir 139 Md€ d’ici 2030, mais l’Algérie et le Maroc à eux seuls cumulent des projets à hauteur de 271 Md€. C’est dire l’investissement prévu à l’échelle du continent, 307 Md€, et le potentiel de collaboration internationales.

1 500 exposants hébergés dans 4 univers

Les pouls mesurés dans ces régions EMEA ont permis de prévoir une présentation de produits réparties en quatre pôles :

  • Bâtiment et filière béton,
  • Route, industrie des matériaux et fondations,
  • Levage, manutention et transport,
  • Terrassement et démolition

Dans chacun de ces univers, un village prendra place (voir plan ci-dessous). « Le village d’une quinzaine de “start-up”, coorganisé avec l’incubateur Impulse Labs est d’autant plus singulière qu’elle est pour la première fois sponsorisée. Eurovia ouvre la marche ».   

Autre temps fort découlant du dynamisme observé dans le microcosme des loueurs *: la journée "Rental Day" du 26 avril leur sera dédiée autour du thème « Être loueur dans 10 ans ». Entre 10h30 et 12h30, la rencontre sera informelle. L’après-midi laissera place à des rendez-vous programmés entre visiteurs et exposants. À ce propos d’ailleurs, une plateforme numérique inédite sera mise en ligne courant janvier pour mettre en relation les intéressés. Nous vous communiquerons sa date d’ouverture dès que possible.

Et toujours sur le fil conducteur de l’agenda, notez que les lauréats du traditionnel concours de l’innovation seront dévoilés en janvier. De même, nous vous transmettrons la date dès qu’elle nous sera connue.

Plan du salon Intermat 2018

*La distribution, location de matériels BTP et de manutention ont, selon le DLR, généré un chiffre d’affaires de +8 %, entre février 2016 et février 2017. Soit 1,93 Md€.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire